Le rôle de la patiente partenaire

Grâce à ma propre expérience de la maladie et de part ma formation sur l’écoute (écoute active, counseling) de l’Université des Patients Sorbonne Médecine, je propose de vous accompagner en organisant :

  • des rencontres individuelles par téléphone, en visioconférence ou en présentiel,
  • une activité physique adaptée comme la marche nordique (douce),
  • une activité ludique pour vous aider à améliorer votre mémoire et votre concentration avec l’aide d’une psychologue et d’un oncologue.

Pouvoir parler du cancer avec d’autres patients-es et leurs proches pour ne plus se sentir seul-e. La maladie provoque angoisse, peur, stress, colère, tristesse, solitude. Avoir un cancer n’a rien de honteux. En parler non plus.


Après 40 ans de vie à Paris, je vis tout près de la Normandie dans les Pays de Loire. Cela ne m’empêche pas de continuer mes activités sociétales dans des centres hospitaliers parisiens. A partir de mars 2020, début de la crise sanitaire, j’organise des visioconférences animées par des médecins pour soulager les patients-es de la solitude face à leur maladie. Désormais, j’ai à coeur de les continuer.