Tous ensemble

Catégorie : article

Actualités

Le droit à l’oubli

Hormonothérapie et prise de poids

Quelques aliments à faible calories à consommer le soir

  • la betterave : favorise l’apport en oxygène dans l’organisme
  • les épinards : riches en vit K, en magnésium, en potassium
  • les haricots verts : potassium, joue un rôle dans la circulation sanguine, riche en fer
  • le concombre : diurétique
  • les endives : améliore la digestion et diminue le cholestérol
  • les asperges : diurétique
  • les fraises : vitamine C
  • l’artichaud : riche en vitB9, en fibres, minéraux, oligoéléments
  • la laitue : évite les fringales sans calorie
  • les pommes : riches en fibres, facilitent le transit intestinal
  • le citron : riche en vitamine C et booste le système immunitaire
  • le chou : vitamines B et puissant détoxifiant
  • les brocolis : riche en potassium, en vitamine B.
  • les carottes : participent à la production des globules rouges
  • l’ananas : excellent brûleur de graisses
  • les courgettes : cuite source en vitamine
  • les tomates : vitamine E et C ; bêta-carotène et licopène
  • la pastèque : vit B6
  • le melon : riche en bêta-carotène qui se transforme en vit A
  • le chou-fleur : vitamine B1, B2, B3, B5, B6 et B9, acides gras oméga et vitamine K

La radiothérapie

« La radiothérapie consiste à délivrer localement des rayons, ou radiations ionisantes, qui provoquent des dégâts majeurs au niveau de l’ADN », décrit l’Institut Curie. « Comme les cellules cancéreuses ne parviennent pas à réparer ces lésions aussi bien que les cellules saines, elles ne peuvent plus se multiplier et/ou meurent. »

Ce traitement peut avoir un but curatif, c’est-à-dire être destiné à guérir le cancer en détruisant la totalité des cellules cancéreuses. Mais il peut aussi être choisi en soins palliatifs, pour freiner l’évolution d’une tumeur ou en traiter des symptômes, comme soulager la douleur.

La radiothérapie est indiquée dans différents types de cancers comme les cancers du sein, de l’utérus, de la vessie, de la prostate ou encore les cancers de la sphère ORL, les tumeurs cérébrales, les cancers du poumon ou encore les cancers du sang et de la moelle osseuse.

Il en existe trois formes :

La radiothérapie externe dans laquelle les rayons sont émis par une machine appelée accélérateur linéaire de particules, située à proximité du patient et dirigée vers la région du corps à traiter ;

La curiethérapie dans laquelle des sources radioactives sont mises en contact direct avec la zone à traiter à l’intérieur du corps afin d’épargner les tissus sains environnants ;


La radiothérapie métabolique dans laquelle les sources radioactives sont administrées par voie orale (boisson ou capsule) ou par injection intraveineuse.

Des effets indésirables sur les tissus voisins de la tumeur

Le principe même de la radiothérapie induit des effets indésirables. En effet, irradier une tumeur, même en la ciblant précisément, abîme certaines cellules des tissus sains avoisinant.

A noter : La radiothérapie peut être utilisée seule ou en association avec une chirurgie ou un traitement médicamenteux comme la chimiothérapie, l’hormonothérapie ou une thérapie ciblée.

Sources : Institut national du Cancer – Institut Curie- Dominique Salomon – Edité par : Vincent Roche

Les cancers

La survenue d’un cancer provoque d’importants bouleversements. Elle s’accompagne aussi sans doute de nombreuses questions. En essayant d’y répondre concrètement, cette rubrique a pour objectifs de vous accompagner en vous proposant des dossiers complets par type de cancer pour comprendre les mécanismes de la maladie, ses symptômes, les traitements proposés, leurs effets sur l’organisme et le suivi après la maladie.

Les informations, validées par des experts, ne peuvent pas s’appliquer précisément à votre situation qui est unique et connue de vous seul(e) et du médecin qui vous suit. Les médecins et l’équipe soignante restent vos interlocuteurs privilégiés : n’hésitez pas à leur poser des questions.

https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers

Actualités avec e-cancer


« Infox, fake news ou encore rumeurs, quelle que soit l’appellation que nous leur donnons, ces fausses informations peuvent avoir des conséquences dramatiques lorsqu’elles concernent la santé de nos concitoyens. Malheureusement le domaine du cancer n’y échappe pas. Face à la multiplication de ces infox, l’Institut national du cancer crée cette rubrique pour vous aider à voir en quoi elles sont fausses et à mieux en comprendre les dangers ».
Pr Norbert Ifrah, président de l’Institut national du cancer.

https://leseclairages.e-cancer.fr/

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept